10/01/2011

NEAU (53)

La commune de Neau se situe en Mayenne dans le canton de Montsûrs, à 5km de la ville
d’Evron. Son église, dont les origines remontent au VIIIe siècle, conserve des peintures
murales réalisées au XIIIe siècle.

L'EGLISE.
Un premier bâtiment aurait été construit entre le VIIIe siècle et le IXe siècle sur une nécropole découverte lors de fouilles archéologiques effectuées dans le chœur en 1988-1989.

280px-Eglise_St_Vigor_Neau[1].jpg

DSCa02047.jpg

DSC02049.JPG






































LES VITRAUX.


DSC02035.JPG



DSC02036.JPG










































LE Prieuré.

Le prieuré est adossé à l'église côté sud et n'avait pas d'autre église que celle du village, communiquant directement avec le chœur.

DSC01875.JPG

DSC01876.JPG












































Le retable
Un retable de 1660 est installé dans la seconde nef. Il se trouvait à l'origine dans le chœur, cachant une partie des fresques du XIIIe siècle; il a été déplacé lors de la restauration des peintures, il comporte des colonnes en marbre et en tuffeau. Un tableau figurant la Visitation est placé au-dessus du tabernacle. Il est encadré par une statue de saint Sébastien à droite et une statue de sainte Anne avec la Vierge à l'Enfant à gauche. Une statue de saint Vigor, patron de la paroisse, est visible au-dessus du tableau entre des écussons[5] sur fond d'azur couronnés par des heaumes de chevaliers.

DSC02031.JPG

DSC02034.JPG




Détails des vitraux.

DSC02041.JPG



DSC02042.JPG



DSC02044.JPG





Les peintures murales
En 1977, la chute d’un enduit du mur sud permit de découvrir des fragments de peintures murales. En
1982, une seconde campagne de travaux consolida l’ensemble du mur méridional. Les parties hautes du
mur est furent ensuite dégagées. Sept ans plus tard, la totalité des peintures fut dévoilée grâce au déplacement
du retable.


Ces peintures comprennent un décor imitant la pierre sur le mur ouest, un soubassement composé d’une
galerie soutenue par des colonnes et éclairée par des lampes sur les murs est et nord, un cycle racontant
l’histoire de saint Vigor sur les murs est et nord et une Résurrection des morts sur le mur est.
DSC02045.JPG



















Les fresques datent du XIIIe siècle et se trouvent dans le chœur. Les fragments conservés représentent la vie de saint Vigor et la résurrection des morts. Ces peintures sont mentionnées dans les annales de l'abbé Quinton à l'occasion de travaux en 1838. Des sondages ont été entrepris en 1977 et 1983. Ces fresques sont parmi les dernières à représenter un récit.




DSC02040.JPG








La chasse au dragon.
La deuxième histoire concerne saint Vigor, son disciple Théodomer et Volusien, un noble demandant de l'aide. Il demande à Vigor de le débarrasser d'un dragon géant qui se trouve dans sa forêt. Le seigneur est barbu, porte un long manteau, un béret et des gants. Le saint apaise le monstre, lui passe une étole autour du cou et demande à son disciple d'aller le noyer. Il ne subsiste de cette scène que l'image de la tête du monstre avec un fragment d'étole. Plus loin, on voit Volusien, les mains jointes et la population derrière lui, regardant le monstre qui s'effondre. En remerciement, le seigneur donne au saint son gant qui symbolise le don du domaine de Cerisy; le saint y aurait fondé un monastère et une église en l'honneur de saint Pierre. Cet épisode illustre l'image d'une Église forte face à un paganisme malfaisant.




DSC02039.JPG




La crèche 2010.

DSC02037.JPG




DSC02038.JPG

Source info+com (wikipédia)






DSC01876.JPGDSC02034.JPGDSC02048.JPG










pour le petite histoire.
Pour ma femme, 1948 lieu de naissance & bapteme le prieuré) (1969 mariage dans cette église)









08:30 Écrit par Raymond dans La Mayenne | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

Kikou Raymond

Une trés belle église,et magnifique intérieur,
j'aime surtout les vitraux :-) et puis elle est
toute jolie cette crêche,
belles photographies.
Je te souhaite une bonne et agréable soirée,
bisous à toi,de Mimi.

Écrit par : MiMi du Sud | 13/01/2011

Répondre à ce commentaire

Merci,pour ses photos , toute mon enfance suis né a Neau .
Ai vécu la découverte des fresques au cours d'un ravalement intérieur de l'Église......ce fut un grand moment pour ce village ou il n'y a rien......

Écrit par : cholet | 23/11/2012

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.